Les temps modernes


Travées du Vieux Château – 16è siècle


Place de la Trémoille

 

Travées du Vieux-Chateau

Au 16è siècle, la vocation défensive du château s’efface au profit d’une vocation résidentielle et cela se manifeste au niveau de sa façade qui est mise au goût du jour de la première Renaissance. On perce de grandes travées de fenestrage verticales, qui permettent de faire rentrer un maximum de lumière à l’intérieur de l’édifice. Ces dernières sont construites en tuffeau, pierre de calcaire blanc que l’on fait venir du Saumurois. Cette roche tendre permet de sculpter un décor foisonnant. Celui-ci s’inspire de l’antiquité, tout en conservant quelques références gothiques.

 

travees3Les pilastres et les colonnes qui encadrent les travées ainsi que les frontons qui les surplombent rappellent les temples gréco-romains.

 

Les médaillons à l’antique et les armures évoquent aussi cette période qui précède le moyen-âge. Un arc en accolade et des éléments du bestiaire fantastique tels que des êtres hybrides mi-licorne mi-dragon, des centaures ou des sirènes, font, quant à eux, référence au gothique flamboyant.

 

Classée Monument Historique en 1840