Le moyen âge


Tour Renaise – 15ème siècle


Rue des fossés

 

Tour Renaise

Tour Renaise

La généralisation de l’emploi de l’artillerie ainsi que l’apparition des boulets métalliques entraînent la fragilisation de l’enceinte urbaine héritée des principes de l’architecture militaire du 13ème siècle.

 

Frère du comte de Laval et maréchal de France, André de Lohéac décide, en 1458, de moderniser le rempart de ville en faisant construire, à l’ouest en regardant vers le duché de Bretagne, une imposante tour circulaire haute de 23 mètres.

Couronnée par une plateforme destinée à accueillir des pièces d’artillerie, elle se caractérise également par une mise en œuvre soignée en pierre de taille de moyen appareil.

Disposant par ailleurs de deux salles voûtées, elle offre la possibilité d’abriter une petite garnison sensée protéger l’entrée de la ville toute proche.

 

En 1491, les Lavallois parviennent à mettre en fuite un parti d’une cinquantaine de Bretons ayant tenté un coup de force contre la porte Renaise.

 

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1930