Les temps modernes


Couvent des Ursulines – 1626


Rue du Lycée

 

Chapelle du couvent des Ursulines

Chapelle du couvent des Ursulines

Les Ursulines, religieuses qui se consacrent principalement à l’éducation des jeunes filles, sont appelées à Laval en 1615. D’abord installées dans le faubourg du Pont de Mayenne, elles déménagent rapidement au lieu dit de la Croix Blanche situé au-delà de la Porte Beucheresse. Le couvent, achevé en 1626, est construit selon les plans de l’architecte Étienne Corbineau.

 

De chaque côté d’une cour carrée sont édifiés les bâtiments nécessaires à la vie monastique : chapelle, cuisine, réfectoire, salle capitulaire, cellule ou encore infirmerie. Au rez-de-chaussée de ceux-ci se trouvait le cloître dont il ne subsiste aujourd’hui qu’un seul côté.

 

Le portail de la chapelle est typique du style architectural en vogue au début du 17è siècle. Il comporte deux ouvertures superposées qui sont encadrées par des pilastres bagués à bossage et surmontées par des frontons triangulaires brisés par une niche. Fermé au moment de la Révolution, le couvent accueille depuis le 19è siècle le lycée impérial devenu aujourd’hui le lycée Ambroise Paré.

 

Inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques par arrêté du 15 février 1926